Philosopher à partir de supports artistiques

Philosopher à partir d’un film

A quoi ça sert ?

Le cinéma procure émotions et plaisir. Mais c’est aussi un moyen d’ouvrir une réflexion et de se pose des questions sur le monde qui nous entoure.

Komaneko le petit chat curieux

Avec ce film, interrogeons nous sur le langage. C’est vrai, ça, à quoi ça sert de parler ? La question peut paraître toute bête au début: ben on parle pour se dire des choses et se faire comprendre !

Oui, mais regardons n’importe quel film muet. Est-ce qu’on ne comprend pas l’histoire, les personnages ??

Comme point de départ, je vous propose l’adorable Komaneko (à voir en salles, idéalement mais voici la bande-annonce qui peut servir de base de travail). Vous pouvez également choisir n’importe quel film muet (idéalement sans carton explicatif, pour essayer de gommer au maximum les mots de l’expérience). 

Lancez la discussion avec les questions suivantes : 

  • peux-tu me raconter l’histoire que nous venons de voir ?
  • tu sembles avoir compris l’intrigue. Pourtant, il me semble n’avoir entendu aucun mot durant le film. Peut-on se faire comprendre sans mots. Comment ? 
  • Est-ce que les animaux se comprennent entre eux ? Ou toi-même comprends tu ton animal ? 
  • Est-ce que le bébé arrive à se faire comprendre de ses parents ? 
  • Est ce qu’on arrive à comprendre les gens qui ne parlent pas la même langue que nous ? 
  • est ce que parfois c’est mieux de ne pas parler ? Les mots peuvent ils tout dire ? 
  • est ce que parfois les mots peuvent tromper ? 
  • alors, à quoi ça sert de parler ? 

Le Kid de Charlie Chaplin

Image par mohamed Hassan de Pixabay

A regarder en intégralité si on l’a sous le coude, ou simplement se concentrer sur une scène précise pour parler de… violence ! 

Chaplin, ça fonctionne à tous les coups, et encore aujourd’hui même avec les plus jeunes, bien que les films soient en noir et blanc (mais ils ne voyaient pas en couleurs à l’époque) ou muet ! Lancez-vous ! 

Après un ou deux visionnages de la scène, lancez la discussion avec les questions suivantes : 

  • Peux-tu me résumer la scène ? 
  • Est-ce que tu penses qu’il y a de la violence dans cette scène ? Pourquoi ?
  • De quel type de violence s’agit-il ? En existe-t-il d’autres (s’il a du mal à répondre à la question, donnez-lui des pistes : est-on violent quand on tape, quand on crie, quand on se moque, …) ? 
  • Selon toi, qui est le plus violent dans cette scène, pourquoi ?
  • Selon toi, pourquoi les personnages sont-ils violents ? Quelle est leur raison d’agir ainsi ? 
  • Est-ce qu’il y a de bonnes raisons d’être violent ? 
  • Comment peut-on réagir à la violence ? 
  • Peut-on éprouver des sentiments violents sans avoir des gestes violents ? 
  • Peut-on être violent sans utiliser la force ?
  • Un monde sans violence est-il possible ? 

Peter Pan de Walt Disney

Visionnez avec votre enfant le dessin animé puis entamez la discussion sur le thème Peut-on rester enfant toute sa vie ? Quelques idées de questions pour vous lancer :

  • Quels sont les avantages et les inconvénients d’être enfant ? Adolescent ? Adulte
  • Si tu pouvais choisir ton âge d’un coup de baguette magique, lequel choisirais-tu : 8 ans , 16 ans ou 40 ans ? 
  • A partir de quel âge est-on grand ? 
  • Que doit-on faire pour “être grand”
  • Est-ce que c’est bien de grandir ? 
  • Est ce que grandir ça fait peur ? 
  • Qu’est ce qui fait grandir ?

Extra-terriens, un court-métrage Pixar

Visionnez avec votre enfant Lifted de Pixar, disponible sur Youtube. C’est un court-métrage rigolo, qui va nous permettre de réfléchir sur l’erreur : est ce que se tromper, ça veut dire qu’on est bête ? 

Lifted dure 5 min à peine et dans un premier temps, cela vous permet de passer un bon moment avec votre enfant.
Après visionnage, lancez la discussion avec les questions suivantes :
Se tromper c’est quand (plusieurs réponses possibles): 

  • on  fait une bêtise ?
  • on veut faire quelque chose et qu’on n’a pas réussi ?
  • on ne fait pas comme il faut ?
  • on dit quelque chose et ce n’est pas ça ?
  • on rate sans faire exprès ?

Quelles sont les raisons pour lesquelles on peut se tromper ? Voici quelques idées pour le relancer s’il n’a pas d’idée, mais laissez le en trouver quelques-unes pour commencer.

  • Par manque de connaissance ?
  • Par inexpérience ?
  • Parce que l’on ne réfléchit pas ?
  • Parce qu’on ne fait pas attention ?
  • Pour attirer l’attention ?
  • Parce que l’on ne veut pas réussir ?

A quelles conditions se tromper peut être intéressant ? Fructueux ?
Est-ce que le bébé arrive à marcher tout de suite ?
Est-ce que tu as réussi à faire du vélo tout de suite ?
Est-ce que quand tu essaies, au bout d’un moment tu finis pas par y arriver ?
Faut-il faire exprès de se tromper ?
Est-ce grave de se tromper ? Donne un exemple où l’erreur est grave et un où elle ne l’est pas . 

Philosopher à partir d’une histoire

A quoi ça sert ?

La lecture procure des émotions mais c’est aussi un outil de réflexion sur le monde qui nous entoure, et l’occasion de discuter avec votre enfant des grandes questions qu’il se pose.

Ami-Ami de Rascal et Girel

Lisez à votre enfant Ami-Ami de Rascal et Girel à l’école des Loisirs. Avec cet album, vous allez le faire réfléchir sur l’amitié, un thème central dans sa vie.

Si les enfants savent facilement avec qui ils sont amis, il leur est peut-être plus difficile de définir ce qu’est vraiment un ami, et ce qu’on peut faire ou ne pas faire si on veut conserver cette amitié.

Après la lecture, lancez la discussion avec les questions suivantes. Et n’oubliez pas, faites le argumenter et rebondissez sur ses réponses. 

  • Le loup et le lapin sont-ils vraiment amis à la fin ?
  • Que cherche le lapin ? Pourquoi cherche-t-il quelqu’un qui lui ressemble ?
  • Est ce qu’on peut commander un ami comme sur un catalogue ?
  • Que cherche le loup ? Qu’entend-il vraiment par « aimer le lapin » ?
  • Une amitié entre un loup et un lapin est-elle vraiment possible ? Trop d’oppositions n’empêchent-elles pas une véritable relation d’amitié de se construire ?
  • Faut-il se ressembler pour devenir amis ? 
  • C’est quoi un ami ? 
  • Quelles différences entre un ami et un copain ? 
  • Peut-on être ami avec un animal ? 
  • Peut-on mentir ou trahir un ami ? Et si oui, est-il toujours mon ami ?
  • Pouvons-nous vivre sans ami ?

Yakouba de Thierry Dedieu

Lisez à votre enfant Yakouba, un album magnifique de Thierry Dedieu. Puis lancez la discussion avec les questions suivantes. Faites le argumenter et rebondissez sur ses réponses.

  • C’est quoi le courage ? 
  • Qu’est-ce qu’être une grande personne ? 
  • Doit-on toujours respecter les traditions ? 
  • Qu’est-ce qu’un bon choix ? 
  • Doit-on vivre avec les autres pour être heureux ?
  • Faut-il toujours obéir au groupe ?

Une nuit, un chat d’Yvan Pommaux

Lisez à votre enfant Une nuit, un chat d’Yvan Pommaux. Puis lancez la discussion avec les questions suivantes. Faites le argumenter et rebondissez sur ses réponses.

  • à votre avis, que va-t-il arriver à Groucho : son père va le sauver / Groucho va trouver une solution par lui-même / un éclair va foudroyer le rat et nos deux amis vont être sauvés
  • Est-ce que c’est bien de grandir ?
  • Quand est-ce qu’on devient une « grande personne » ?
  • Peut-on tout faire quand on est grand ?
  • Est-ce que c’est facile de grandir ?
  • Est-ce que ça fait peur de grandir ? 
  • Quels sont les avantages et les inconvénients de grandir ?
  • Qu’est-ce qui grandit quand on grandit ?

Cherche-amis d’Audrey Poussier

C’est l’été, Basile le chat s’ennuie. Il aimerait se faire de nouveaux amis. Alors il laisse une petite annonce à la boulangerie : « Cherche ami, s’adresser à la maison jaune ». Puis il retourne chez lui et il attend devant sa porte.

Une histoire malicieuse et très fraîche sur l’amitié, sa naissance, sa raison d’être, sa recherche. 
Lisez l’histoire à votre enfant, puis lancez la discussion avec les questions suivantes. Faites le argumenter et rebondissez sur ses réponses :

  • comment se fait-on des amis ?
  • Qu’est ce qu’on partage avec un ami ? 
  • Faut-il avoir des amis ? 
  • Peut-on vivre sans amis ?
  • Pourquoi Xx est ton ami? 
  • A quoi ça sert un ami ? 
  • Faut-il se ressembler pour être ami ? 
  • Peut-on / faut-il tout dire à un ami ?
  • Peut-on mentir à un ami ? Est ce que si on trahit un ami, c’est encore un ami ?

 La Laitière et le pot au lait : l’imagination

On revisite nos classiques avec une fable de La Fontaine. Mais si, vous la connaissez, c’est celle qui met en scène Perrette !

 

Si vos enfants ont plus de 8-9 ans, vous pouvez lire la fable originale et leur expliquer les mots qu’ils ne comprennent pas. Pour des philosophes en herbe plus verts (j’ai fait cet atelier avec des CP), j’ai réécrit l’histoire. La voici:
Perrette est une jeune laitière qui va en ville pour vendre son lait. Elle a pensé à tout : elle a posé le lait sur un coussin sur sa tête pour qu’il soit bien stable, elle a mis des habits bien confortables, des talons plats. Et sur le chemin, elle compte déjà en pensée ce que son lait va lui rapporter.
Avec l’argent de la vente, d’abord elle va s’acheter une centaine d’œufs, qui vont lui donner des poussins. Grâce à son élevage de poulets, elle pourra s’acheter un cochon, c’est un animal qui n’est pas cher à nourrir et qui peut rapporter gros. 
Quand il sera bien gras, elle pourra le revendre très cher pour acheter une vache et son veau, qu’elle voit déjà sauter au milieu du troupeau. 
Cette image la ravit, et toute enjouée, la voilà qui saute aussi. Mais badaboum : le lait tombe et se renverse. Adieu veau, vache, cochon, couvée : tous ses rêves se retrouvent par terre. 
La Fontaine conclut en se demandant si tous, à certains moments, nous ne nous laissons pas emporter par notre imagination jusqu’à ce qu’un accident parfois nous remette les pieds sur terre. 

Après une ou deux lectures, lancez la discussion avec les questions suivantes : 

  • Qu’est ce qui se passe dans l’histoire ? 
  • Est ce que tu penses que c’est parce que Perrette a imaginé des choses qu’elle est tombée ? 
  • Est-ce qu’elle aurait mieux fait de ne rien imaginer ? 
  • Mais est-ce que l’imagination, ça se contrôle  ?
  • On dit qu’on “laisse libre cours à son imagination” . Est-ce que, toi, ça t’arrive d’imaginer des trucs ?  Comment ça se passe (dessin, histoire, jeux, …) ? Et comment les autres réagissent ? 
  • Est-ce qu’imaginer, c’est comme rêver ? 
  • Est-ce qu’imaginer, c’est bon ou mauvais ? 

Philosopher avec la mythologie

A quoi ça sert ?

La mythologie grecque regorge de récits qui plaisent aux enfants ET font réfléchir sur l’homme : la création de l’univers, de l’homme (Prométhée), de longs voyages (l’odyssée), des guerres épiques (L’Iliade), … De quoi penser la violence, les émotions, les règles… En somme, tous les sujets philosophiques !

Le Roi Midas : l’argent

Racontez à votre enfant l’histoire du Roi Midas (vous trouverez de nombreuses versions accessibles sur Internet). Puis lancez la discussion avec les questions suivantes. Faites le argumenter, rebondissez sur ses réponses.

  • aurais-tu fait le même vœu que Midas ?
  • penses-tu que Midas s’attendait à ce qui lui est arrivé ? 
  • l’argent permet-il de couvrir tous nos besoins ? 
  • quels sont les besoins essentiels à l’homme, c’est-à-dire ceux qui sont indispensables à notre vie ? 
  • l’argent peut-il tout acheter ?

Le mythe de Prométhée

Image par WMU de Pixabay

Comment les hommes ont-ils été créés ? Voici la question à laquelle se propose de répondre ce mythe mettant en scène Prométhée et son frère Epiméthée qui ont reçu la charge par Zeus de façonner les êtres vivants.

Vous trouverez de nombreuses versions de ce mythe sur Internet ou dans des livres de mythologie.
Lisez ce mythe à votre puis lancez la discussion avec les questions suivantes. Faites le argumenter, rebondissez sur ses réponses.

  • Est ce que les animaux et les humains se voient attribués les mêmes qualités ? 
  • Prométhée donne le feu aux humains parce qu’ils estiment qu’il y a un déséqulibre. Es-tu d’accord ? 
  • Penses-tu que l’être humain et l’animal réalise les actions suivantes de la même manière. Argumente : manger, se déplacer, s’exprimer , jouer, mourir, réfléchir, faire des câlins
  • Penses-tu que l’être humain soit un animal comme les autres ? 

Le mythe de Pandore

Aujourd’hui, on se plonge dans la mythologie grecque pour (re)découvrir le mythe de Pandore, et réfléchir à la terrible question qui m’a été soumise par une classe de CM2 “pourquoi le mal existe-t-il ?”

Le mythe de Pandore est en général raconté dans les livres de mythologie grecque (un indispensable à la maison tant elle passionne les enfants) et vous pouvez en trouver une version sur l’excellent site de Lumni.
Après voir lu le mythe, assurez vous dans un premier temps que votre enfant a bien compris l’histoire puis lancez vous dans la discussion (n’oubliez pas de lui demander des exemples pour étayer ses arguments ) : 

  • Peux-tu me reraconter le texte ? 
  • Quels sont les maux contenus dans la boîte de Pandore ? En connais-tu d’autres ? 
  • Est-ce que le loup qui mange un agneau commet le mal ?
  • Est-ce qu’un tremblement de terre est une manifestation du mal ? 
  • Est ce qu’un voleur qui cambriole fait le mal ? 
  • Est ce que ce sont les mêmes types de mal ?
  • Peut on vouloir faire le mal ?
  • Peut-on faire le mal sans le vouloir ?
  • Peut on faire le mal pour faire le bien ?

Philosopher à partir d’un support visuel

A quoi ça sert ?

Tout comme le livre ou le film, philosopher à partir d’une peinture ou d’une photographie permet à votre enfant de se décentrer et donc paradoxalement de rentrer dans le vif du sujet. Il ne parle pas de lui, il parle des personnages qu’il voit. Et pourtant…

Le cri de Munch

Tout comme le livre ou le film, philosopher à partir d’une peinture ou d’une photographie permet à votre enfant de se décentrer et donc paradoxalement de rentrer dans le vif du sujet. Il ne parle pas de lui, il parle des personnages qu’il voit. Et pourtant…

Montrez à votre enfant ce tableau et lancez la discussion avec les questions suivantes. N’oubliez pas de le faire argumenter et de rebondir sur ses réponses.

  • Que vois-tu sur ce tableau ? Peux-tu me le décrire ? 
  • A ton avis, que voit le personnage ? Peux-tu me le dessiner ? 
  • A ton avis, qu’est ce qui va se passer dans cette scène ? 
  • Selon toi, quelle émotion ressent le personnage ? 
  • C’est quoi la peur ? Comment se manifeste cette émotion, comment l’exprime-t-on en général 
  • Pourquoi a-t-on peur ? De quoi a-t-on peur ? 
  • est ce que parfois, ça peut être bien d’avoir peur ? 

Les Ménines / L’enfant sage

Ici, on s’intéresse au thème Moi et les autres. Comment se situer face au groupe, garder sa personnalité ou pas, qu’est ce qui fait de nous ce que nous sommes, est-ce que notre identité se construit grâce au groupe ou en dépit de lui ? Un sujet passionnant surtout pour un enfant en pleine construction identitaire ! 

Qu’est-ce qu’on fait ?

Montrez à votre enfant une représentation des Ménines de Velazquez et, en regard, de l’enfant sage de Doisneau, et posez lui les questions suivantes : 

  • Qu’est-ce que tu vois sur ces œuvres  ? Qu’est ce que tu imagines ?
  • Que ressens-tu ? 
  • Est ce que ça te plaît ? Pourquoi ? 

Sur les Ménines, plus spécifiquement, on s’intéressera au regard des autres :

  • à quoi me sert le regard des autres ? 
  • Le regard des autres est-il gênant ? 
  • A-t-on besoin du regard des autres ?

Sur le Doisneau, on s’intéressera au rapport au groupe :

  • est ce qu’on se construit par rapport au groupe ? 
  • Est ce que les autres font de nous ce que nous sommes ?
  • peut-on être soi-même dans le groupe ? 

Un peu de contexte historique sur les Ménines :  Peint en 1656, le tableau représente la famille de Philippe IV, roi d’Espagne, ainsi que plusieurs personnages de la cour. La jeune infante Marguerite-Thérèse est entourée de demoiselles d’honneur, d’un chaperon, d’un garde du corps, d’une naine, d’un enfant italien et d’un chien, ainsi que le peintre en train de peindre et un miroir à l’arrière plan avec les images de la reine et du roi en train d’être peints. Par le jeu de miroir, le couple royal semble être placé hors de la peinture, à l’endroit même où un observateur se placerait pour voir celle-ci.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s